Return to site

Le futur vert des filières protéiques 'bas carbone'

· protéine alernative,viande,impact carbone,farine d'insectes,alimentation durable

13 Giga tonnes d'équivalent de CO2, ç'est la quantité de gaz à effet de serre qui sera émise d’ici 2050 par l'industrie mondiale de la viande et des produits laitiers, si le rythme de croissance de consommation actuel est maintenu.

Selon Virginie Bernois, directrice chez GreenFlex, il donc est nécessaire de construire des filières protéiques "bas carbone", inscrites dans le long terme et ancrées sur un territoire.

C’est ainsi que les protéines d’insectes s'inscrivent dans une démarche de diversification de la production alimentaire et répondent à l’augmentation de la demande de protéines végétales et animales dans le monde, qui devraient s'élever à environ 40% d'ici 2030.
Chez Entomojo, nous voulons proposer une alternative durable via les protéines d'insectes sur un marché en pleine croissance et déjà responsable de près d'un quart de l'impact de la production de viande: l’alimentation animale.

Donc, lorsqu’un rapport montre que les cinq plus grandes entreprises de production de viande et de produits laitiers dans le monde sont maintenant responsables de plus d'émissions de gaz à effet de serre qu’un géant de l'industrie pétrolière, il est clair pour nous que la structuration d'une nouvelle filière entomocole plus durable, plus locale et plus circulaire est vraiment nécessaire.

Comme vous, nous voulons contribuer à préserver notre planète !

Preserve our planet, keep the Mojo 💚
 

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly